4/ Revaloriser le montant du RSA et l’élargir aux jeunes de 18 à 25 ans

revaloriser le montant du RSA et l'élargir aux jeunes de 18 à 25 ansLa période de confinement a accentué les inégalités sociales et notamment rendu difficile voire impossible l’accès à certaines aides ou soutiens habituels malgré les efforts des associations de lutte contre l’exclusion pour les maintenir. Dans ce contexte, la crise a remis en lumière le fait que le niveau du RSA ne permet pas de s’en sortir et de vivre décemment pour les personnes qui  y ont accès. De plus, la crise risque de faire basculer vers les minima sociaux un grand nombre de personnes qui auront perdu leur travail. Ainsi,  le Pacte du Pouvoir de Vivre porte le principe que chaque citoyen puisse disposer d’un revenu minimum garanti équivalent à 50 % du niveau de vie médian, soit 867 euros).

Par ailleurs, les conditions sont aujourd’hui extrêmement restrictives pour les jeunes qui sont très peu nombreux à avoir accès à un revenu minimum. Des jeunes qui, en formation, en recherche d’emploi ou même en activité, seront parmi les premiers touchés par les conséquences de la crise actuelle, conséquences qui risquent de se prolonger pendant plusieurs années.

C’est pourquoi, en complément de la nécessaire pérennisation des mesures positives en matière de maintien des droits sociaux mises en œuvre durant la période de confinement (prolongation automatique des droits, suspension des mesures de sanction…), il est nécessaire de revaloriser significativement le montant du RSA dès maintenant et d’assurer dès aujourd’hui et dans la durée un revenu minimum à tou.te.s, en élargissant prioritairement l’accès au RSA aux jeunes de 18 à 25 ans.

————————————————————————————————————————————————————
Les 15 mesures

1/ Verser une aide exceptionnelle de solidarité de 250€ par mois et par personne aux ménages les plus en difficulté

2/ Créer un fonds national pour aider les locataires fragilisés par la crise à payer leurs loyers et leurs charges

3/ Mettre en œuvre le droit au logement pour qu’aucune personne sans domicile mise à l’abri pendant la période de confinement ne soit remise à la rue sans solution

4/ Revaloriser le montant du RSA et l’élargir aux jeunes de 18 à 25 ans

5/ Rendre obligatoire les protocoles d’accord de reprise du travail post-confinement dans les entreprises et administrations

6/ Renoncer à la réforme de l’assurance-chômage

7/ Prolonger les dispositifs d’exception pour l’accès aux soins

8/ Mettre en place des conditions d’accueil et d’intégration dignes pour les migrants et réfugiés

9/ Imposer une conditionnalité écologique et sociale à l’octroi d’aides publiques aux grandes entreprises

10/ Verser une prime pour les salarié.e.s des secteurs social, médico-social et sanitaire en première ligne et la mise en place dès à présent d’une Conférence nationale de l’investissement social

11/ Mettre en place un plan d’urgence pour développer l’utilisation du vélo lors du déconfinement et à plus long terme

12/ Mettre en place un fonds de soutien d’urgence dédié aux associations

13/ Accompagner les élèves et les étudiants en décrochage ou en difficulté scolaire

14 / Ne pas faire entrer dans le droit commun les décisions prises pendant l’état d’urgence sanitaire et revenir sur les décisions prises qui ont abaissé les règles environnementales

15/ Tenir une Conférence de la transformation écologique et sociale

————————————————————————————————————————————————————