12 millions de personnes vivent en situation de précarité énergétique. Les parlementaires doivent inscrire dans la loi #ClimatRésilience débattu à l’Assemblée Nationale : – L’obligation de rénovation performante des logements dès 2024 – Des aides permettant à tous les ménages de réaliser ces travaux.