Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Groupes locaux

19 octobre: réussite de la journée contre le non-recours aux droits en Loire et Haute-Loire!

Publié le 19 octobre 2021, mis à jour le 6 décembre 2021
19 octobre: réussite de la journée contre le non-recours aux droits en Loire et Haute-Loire!

Le 19 octobre, le Pacte du pouvoir de vivre de Loire et Haute-Loire organisait près de Saint-Etienne une journée inédite contre le non-recours aux droits.

Lors d’une rencontre du groupe local début 2021, et sur proposition de la Fédération des Centres Sociaux Loire Haute-Loire, les organisations ont considéré que la question du non recours aux droits devenait une problématique majeure pour toutes les personnes de nos structures. Ainsi est né le projet d'organiser une journée sur le non recours aux droits, qui fait pleinement écho à la proposition 4 du Pacte du pouvoir de vivre.

Nous avons fait le choix de différer la tenue de cette journée départementale en octobre, espérant avoir des conditions sanitaires favorables et nous avons vu juste, puisque nous étions 100 personnes (jauge maximale) réunies pour travailler sur cette problématique.

La journée a été préparée sous la responsabilité de la Fédération des centres sociaux avec les membres du collectif du pacte du pouvoir de vivre : ATD Quart-Monde, Secours catholique, la Cimade, la Fédération Léo Lagrange et la CFDT.

L'idée n'était pas de trouver des solutions individuelles, mais bien de réfléchir ensemble à des solutions collectives.

Nous avons invité les institutions suivantes : Conseil départemental, Etat, CARSAT, CAF, MSA, Défenseur des droits, Métropole de Saint Etienne, l’Education Nationale, Villes, etc…
Beaucoup sont venus pour écouter, comprendre les problèmes des personnes sur le non recours aux droits. L’idée n’était pas de trouver des solutions individuelles, mais bien de réfléchir ensemble à des solutions collectives.

Matin: ateliers de travail à partir de témoignages

Nous avons retenu les thèmes suivants : Formation, retraite, droits sociaux, éducation, emploi, immigration, handicap, santé

Pour chacun de ces thèmes, un témoin ayant vécu une situation de non recours aux droits s’est exprimé. La journée a été bâtie sur ces témoignages. La présentation a été poursuivie dans les 8 ateliers thématiques, l'objectif de cette séquence étant de voir la multiplicité des cas de non recours.
Les institutions ont été invitées à écouter les témoignages, puis nous avons cherché
ensemble des éléments récurrents.

Travaux au sein de 8 ateliers thématiques
Travaux au sein de 8 ateliers thématiques

Après-midi: prise de recul et approfondissements

Trouver des solutions concrètes dans les bassins de vie

L’après-midi, nous avons approfondi ces questions de non recours à la lumière de recherches
universitaires (ODENORE) et d’actions conduites par la Défenseure locale des droits. Ensemble, à la lumière de tous ces éléments, nous nous sommes dits les pas d’après que nous étions prêts à faire : institutions et partenaires.

Ce qui ressort fortement, c’est que nous devons agir sur les territoires proches
des personnes et trouver des solutions concrètes dans les différents bassins de vie des deux
départements.

Bâtir la suite

A la suite de cette journée la Fédération des centres sociaux et les organisations du groupe local du pacte se sont retrouvées pour faire le bilan de la journée et bâtir la suite.

Ce qui a été décidé :

  • Construction d’un plaidoyer fin janvier 2022
  • Réalisation d’une vidéo de la journée
  • Conférence de presse pour présenter le plaidoyer et la démarche
  • Interpeler les députés Loire et Haute Loire à partir du plaidoyer
  • Engager des rencontres de partenaires au niveau des territoires (quartiers, villes) pour trouver ensemble des solutions concrètes afin d’améliorer l’accès aux droits.
  • Un temps annuel sera proposé dans le même format que la journée du 19 octobre afin de donner à voir les avancées sur le terrain.