Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Interviews

"Soif de justice sociale et environnementale"

Publié le 01 nov. 2021, mis à jour le 03 nov. 2021
"Soif de justice sociale et environnementale"

Le Président de France Nature Environnement, Arnaud Schwartz, revient sur les raisons de l'engagement du réseau de l'organisation environnementale dans le Pacte du pouvoir de vivre.

Pourquoi avons-nous besoin que le pacte du pouvoir de vivre parte en campagne ?

Alors que nous sommes sur une planète aux ressources limitées, les vieux démons de certains semblent se réveiller à un moment où, au contraire, la Covid19 aurait dû finir de les convaincre qu’il est temps de revenir à l’essentiel. Le pouvoir de vivre, ici et ailleurs, dans le respect des humains et du reste du vivant. Le pouvoir d’enfin faire passer la vie avant les profits.

Notre soif de justice sociale et environnementale rejoint celle des membres du collectif portant le PPV. Ensemble nous enrichissons la démocratie et élargissons le champ des possibles.

Arnaud Schwartz

Pour quelles raisons êtes-vous membres du PPV?

France Nature Environnement, avec ses 6000 associations regroupant 900 000 citoyennes et citoyens présents partout dans l’hexagone et outremer, défend le pouvoir de vivre dans un monde vivable depuis plus de 50 ans. Notre soif de justice sociale et environnementale rejoint celle des membres du collectif portant le PPV. Ensemble nous enrichissons la démocratie et élargissons le champ des possibles.

Le "pouvoir de vivre" pour vous c'est quoi?

Le "pouvoir de vivre" pour nous c'est se mobiliser contre la destruction et pour la restauration des écosystèmes marins et terrestres. Défendre l'intérêt général et l'expression citoyenne. Élaborer des solutions pour concilier équilibres naturels et activités humaines. Autrement dit, faire progresser de façon démocratique et équitable notre société vers un retour à une empreinte écologique de moins d’une planète par an.

En quoi le pacte du pouvoir de vivre offre-t-il à la démocratie représentative une chance de retrouver sa légitimité ?

Car nous sommes un lien incontournable avec la population, c’est paradoxalement, en renforçant la démocratie participative et la prise en compte de nos propositions, après avoir ignoré la société civile organisée, méprisé ses avertissements concernant une hausse socialement injuste de la taxe carbone et subi la révolte des gilets jaunes, que la démocratie représentative pourra retrouver sa légitimité.

Ceci peut vous intéresser