Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Interviews

"La crise climatique nous oblige à être davantage solidaire dans les réponses que nous pouvons y apporter".

Publié le 5 janvier 2022
"La crise climatique nous oblige à être davantage solidaire dans les réponses que nous pouvons y apporter".

Morgane Créach est déléguée générale du Réseau Action Climat France (RAC), membre fondateur du Pacte du pouvoir de vivre.

Pourquoi avons-nous besoin que le pacte du pouvoir de vivre parte en campagne ?

L’objectif est de faire émerger dans le débat politique et médiatique de cette période électorale des sujets importants pour les citoyens mais qui sont aujourd’hui complètement délaissés par les candidats.

Comment faire en sorte que chacun puisse se chauffer correctement sans se ruiner ? se déplacer sans que cela nuise au climat et à la qualité de l’air ? se nourrir sainement ? Comment faire en sorte que dans cette transition écologique et sociale dont nous avons besoin, chacun participe à la hauteur de ses moyens ?

Ces enjeux du quotidien sont peu portés jusqu’à présent. C’est pourquoi il est important que le Pacte du Pouvoir de Vivre les mette sur le devant de la scène.

On ne peut pas continuer à cloisonner les problèmes et les solutions si on veut que cette transition incontournable voie le jour.

Morgane Créach, Déléguée générale du RAC

Pour quelles raisons êtes-vous membres du PPV ?

Le Réseau Action Climat partage avec les autres organisations membres le constat qu’une transition écologique, sociale et démocratique en France est non seulement indispensable mais qu’elle sera également porteuse de cobénéfices pour le plus grand nombre. On ne peut pas continuer à cloisonner les problèmes et les solutions si on veut que cette transition incontournable voie le jour.

Le "pouvoir de vivre" pour vous c'est quoi ?

C’est permettre à chacun de vivre dans un monde plus juste socialement et plus écologique. La crise climatique nous oblige à être davantage solidaire dans les réponses que nous pouvons y apporter. De nombreuses solutions répondant à ce double enjeu social et climatique existent déjà et ne demandent qu’à être déployées sur l’ensemble du territoire.

Ceci peut vous intéresser