Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Interviews

"La liberté de choisir, d’aller et venir, est incontournable".

Publié le 30 oct. 2021, mis à jour le 31 oct. 2021
"La liberté de choisir, d’aller et venir, est incontournable".

Pascale Ribes (notre photo) et Patrice Tripoteau sont respectivement Présidente et Directeur général adjoint de APF France Handicap.

Pourquoi avons-nous besoin que le pacte du pouvoir de vivre parte en campagne ?

Soutenir la campagne du Pacte du Pouvoir de Vivre, c’est marquer sous une forme inédite, la mobilisation d’acteurs associatifs, sociaux, environnementaux et citoyens pour imaginer et promouvoir une société autrement.

C’est aussi porter un projet commun et le partager avec l’ensemble de nos concitoyens. Susciter le débat. Nous ne pouvons accepter un débat public uniquement centré sur l’économie, la sécurité, l’immigration.

Pour quelles raisons êtes-vous membres du Pacte ?

Dès sa création, nous avons souhaité rejoindre le Pacte du Pouvoir de Vivre. De nombreuses questions relatives à la politique du handicap s’inscrivent dans des enjeux politiques plus globaux comme l’éducation et l’école inclusive, l’emploi et l’accès au travail pour les personnes les plus éloignées de l’emploi, la solidarité nationale avec l’avenir de la protection sociale, ….
Et nous sommes convaincus que de nombreux combats que nous menons doivent pouvoir influencer les politiques publiques de demain, au bénéfice de toutes et tous.

Notre projet associatif actuel s’intitule « Pouvoir d’agir, pouvoir choisir », nous aurions pu ajouter, « pouvoir de vivre » ! L’émancipation de chacune et de chacun est essentiel.

Pascale Robes et Patrice Tripoteau

Le "pouvoir de vivre" pour vous c'est quoi ?

Notre projet associatif actuel s’intitule « Pouvoir d’agir, pouvoir choisir », nous aurions pu ajouter, « pouvoir de vivre » ! L’émancipation de chacune et de chacun est essentiel. La liberté de choisir, d’aller et venir, … est incontournable.
C’est l’approche par les droits fondamentaux, non négociable, dont nous faisons sans cesse la promotion. C’est tout cela le « pouvoir de vivre », sans entraves économiques, sociales, politiques, démocratiques, avec le respect de toutes et tous, quelle que soit sa différence.

Quel dernier message souhaitez–vous apporter ?

Depuis près de deux ans, le monde fait face à une pandémie sans précédent qui réinterroge fondamentalement notre modèle de société. Nous avons apporté notre contribution intitulée « Demain, une société plus juste, apaisée et durable, fondée sur les droits humains ». (voir ici sur le site APF France Handicap

Cette contribution s’inscrit dans une dynamique sociétale, citoyenne et non catégorielle, en nous appuyant sur les droits fondamentaux, le développement durable et le pouvoir d’agir et de choisir de chacune et de chacun.

Ceci peut vous intéresser