CONTEXTE

Les régions ont la capacité de coconstruire avec l’ensemble des acteurs une stratégie d’aménagement et de développement durable et solidaire du territoire, plus solidaire et plus juste, en coopération avec les communes, intercommunalités, pays et avec les départements.

AGIR POUR LE POUVOIR DE VIVRE DANS LA REGION, C’EST :

Refonder l’aménagement du territoire Analyser, en associant les populations concernées, les atouts et les faiblesses de chaque bassin de vie : emploi, tissu économique (d’avenir ou menacé), transports, accès aux réseaux numériques, logement, infrastructures de formation, attractivité, etc. Cette analyse doit concerner tous les bassins de vie, en particulier les villes petites et moyennes et les zones rurales. Coordonner et rendre cohérents les projets d’aménagement des différents bassins de vie de la région (métropoles urbaines, intercommunalités rurales ou périurbaines, cantons, « pays », etc.). Orienter l’accueil des entreprises, le redéploiement des services publics, les investissements en matière de mobilité et de formation, la politique culturelle, en fonction de ces projets locaux. Réduire drastiquement l’artificialisation des sols et l’urbanisation des terrains agricoles en favorisant la restauration des bâtiments, la réutilisation des friches, la densification du bâti et des centres villes.