Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu

Encadrer les activités financières pour qu'elles soient écologiquement et socialement responsables

Le Pacte du pouvoir de vivre propose de réorienter les financements accordés par les institutions financières (banques, assurances, gestionnaires d’actifs) vers des activités durables et l’accompagnement de la transition écologique et énergétique.
Ce dispositif, qui ne pourra entrer en vigueur qu’après la conclusion du travail de définition des activités durables et non durables au niveau européen (taxinomie verte), se traduirait par la mise en place d’un malus pour les actifs nuisibles au climat et à la biodiversité et un alignement les portefeuilles des acteurs financiers avec l’accord de Paris en fixant des trajectoires normatives.