A Concarneau, sept organisations, la CFTC, la CFDT, l’Unsa, la Fondation Abbé-Pierre, le Secours catholique et les FédéB/Fage ont décidé de s’emparer du pacte du pouvoir de vivre pour réaliser une déclinaison locale de ses propositions.

Pierre le Gars, représentant la CFDT, a été nommé animateur du collectif concarnois. Il a consacré deux interviews à la presse bretonne.

Retrouvez ces articles :

– dans le Télégramme  > Pacte pour le pouvoir de vivre. 66 propositions à décliner localement

– dans Ouest-France > Concarneau. Un pacte écolo et social en route