Un collectif uni pour porter un nouveau projet de société

Le Pacte du pouvoir de vivre est un collectif d’organisations de la société civile unies, au niveau national et local, pour porter ensemble des réponses aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques et démocratiques.

Le Pacte du pouvoir de vivre est composé de plus de 60 membres et près de 40 groupes locaux qui s’appuient sur l’association d’animation du Pacte du pouvoir de vivre pour mener leurs actions tout au long de l’année.  Le responsable légal de l’Association est Christophe Robert, Délégué de la Fondation Abbé Pierre.

Nos leviers d’action

➛ Influencer les pouvoirs publics : Publications

➛ Créer un espace d'engagement puissant : Nous rejoindre

➛ Former et informer : Actualités 

➛ Agir près de chez vous : Groupes locaux 

L’équipe du Pacte du pouvoir de vivre

Nos porte-paroles

Les deux porte-paroles du Pacte du pouvoir de vivre sont Christophe Robert et Amandine Lebreton. Lorsqu’ils sont invités à ce titre, ils s’expriment au nom du Pacte dans les médias.

Leur rôle est complémentaire de celui de tous les responsables des organisations membres du Pacte du pouvoir de vivre qui peuvent également porter les propositions du Pacte lorsqu'ils prennent la parole dans les médias.

Amandine Lebreton (Directrice) Christophe Robert (Fondation Abbé Pierre)   

Le groupe de coordination

Le groupe de coordination est composé de 11 membres qui couvrent les grandes thématiques portées par le Pacte (Environnement, Pauvreté-Exclusion-Migration, Travail, Éducation, Démocratie, Solidarité-Santé et Citoyenneté) auxquels s’ajoute Amandine Lebreton, Directrice du Pacte membre de droit.

Il se réunit une fois par mois pour veiller à la mise en œuvre de la feuille de route du Pacte et de proposer les orientations stratégiques à débattre en plénière.

Les membres actuels

Sarah Bilot (Animafac), Morgane Créach (Réseau Action Climat), Christophe Dague (CFDT), François Gouadard (La Mutualité française), Claude Grivel (Unadel), Maelle Nizan (FAGE), Jean Merckaert (Secours catholique), Christophe Robert (Fondation Abbé Pierre), Claire Thoury (Le mouvement associatif), Thomas Uthayakumar (Fondation pour la Nature et l'Homme), Jérôme Voiturier (Uniopss). 

La composition du groupe a évolué depuis mars 2019. Ainsi, 11 personnes ont été membres du groupe de coordination et ne le sont plus aujourd'hui : Jean-David Abel (FNE), Florence Dodin (UNSA), Patrick Doutreligne (Uniopss), Meike Fink (RAC), Orlane François (FAGE), Dominique Joseph (La Mutualité française), Stéphane Junique (La Mutualité française), Amandine Lebreton (FNH), Samuel Leré (FNH), Laurent Seux (Secours catholique), Daniel Verger (Secours catholique).

2 personnes en sont membres depuis l'origine : Christophe Dague (CFDT) et Christophe Robert (Fondation Abbé Pierre).

La plénière 

La "plénière" est composée des représentants de toutes les organisations membres du Pacte. Elle se réunit au moins deux fois par an pour échanger sur la stratégie à moyen et long terme, et valider les travaux proposés par le groupe de coordination.

Nos groupes locaux

Les groupes locaux du Pacte du pouvoir de vivre sont des alliances initiées à des échelles locales (ville, département ou région) par des organisations qui se retrouvent dans le projet du Pacte. Elles ne sont pas forcément membres du Pacte au niveau national.

Chaque groupe local s'organise de façon autonome en fonction de ses moyens humains, réalités locales, ressources financières…

Les groupes locaux sont aujourd’hui au nombre de 40.

Nos financements

Contribution des organisations membres

Le Pacte dispose de ressources propres qui se mesurent d'une part à la mise à disposition – par certains membres – de ressources humaines, mais aussi en contributions financières, en fonction des moyens de chaque organisation.

European Climate Foundation (ECF)

La Fondation Européenne pour le Climat (https://europeanclimate.org/) accompagne le Pacte du Pouvoir de Vivre depuis fin 2019. Son soutien a permis notamment l’organisation du Tour de France du Pacte de novembre 2019 à mars 2020, nos actions dans le cadre des campagnes municipales ou encore présidentielles pour mettre en avant la nécessité des transitions écologiques sociales et démocratiques.

Fondation de France

La Fondation de France apporte son soutien au Pacte du pouvoir de vivre depuis 2023, plus spécifiquement à l’école du pouvoir de vivre et à l’espace d’engagement citoyen.